Noël

Publier une photo : exemple d'image | © Pixabay

Femmes de famille de tous les pays, unissez-vous !  J'en ai tellement marre, et c'est pourquoi je vous appelle aujourd'hui à une grève collective. Nous faisons grève à Noël. Nous ne participons plus. Nous ne faisons plus de biscuits, nous refusons de concourir pour les plus belles décorations de Noël et le menu de Noël le plus savoureux, nous ne participons plus à aucune fête de Noël d'école ou d'entreprise. Nous n'achetons plus non plus de cadeaux, ni pour la famille, ni pour les parents, connaissances, voisins et certainement pas pour nous-mêmes. N'en est-il pas déjà arrivé au point que nous devons acheter nous-mêmes les cadeaux, sinon la veille de Noël, la famille sera déçue Parce que le Père Noël n'a rien apporté à maman ? Et je l'aime tellement : le temps de l'Avent et Noël. L'odeur des biscuits, l'anticipation des enfants, les yeux brillants de la veille de Noël. J'aime dire aux enfants pourquoi nous célébrons Noël. Jésus est né à Noël et a changé la vie des gens. Cette belle fête n'est-elle pas foulée aux pieds alors que Noël n'est désigné que comme une fête de famille et que beaucoup ne savent même plus quelle est la raison de cette fête ? La magie ne se perd-elle pas lorsqu'il faut expliquer à nos plus jeunes qu'ils ont encore une centaine de sommeils jusqu'à Noël, même si le Père Noël leur sourit de tous les coins et que les vendeurs s'affairent à protéger les Pères Noël en chocolat de la fin soleil d'été? Des mois avant le festival, on nous donne l'illusion de Noël et on nous offre généreusement de la musique de Noël. La déception est d'autant plus grande que la contemplation ne s'installe plus pendant le temps de l'Avent. Lorsque nous nous asseyons le soir de Noël avec nos langues pendantes sous le sapin de Noël, qui est décoré selon les dernières tendances, bien sûr. Quand nous ne pouvons plus attendre avec impatience les jours de congé en famille et la grande nouvelle que Dieu s'est fait homme. C'est pourquoi je vous redemande : refusez-vous !


Cet article de blog est apparu pour la première fois les 13 et 14 décembre 2003 dans la rubrique "Family Ties" du journal. Ami folklorique de Trèves, dans lequel des auteurs changeants commentaient la vie familiale quotidienne.

Ursule Schaffer est enseignant à Realschule Plus Bleialf en Rhénanie-Palatinat, vivant à Bitburg et plus encore, ma sœur préférée. Entre autres choses, elle a écrit plusieurs gloses pour la colonne ci-dessus. Je les ai tellement aimés que je leur ai demandé d'en publier au moins quelques-uns sur mon blog.

#Noël #cadeaux #solidarité

Vous pouvez soutenir ce blog sur Patreon !

Poster un commentaire

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.