locataires recherchés

Post photo: Salle de bain dans un appartement mansardé | © Pixabay

Je recherche maintenant un "locataire" adéquat pour un appartement de deux pièces d'environ 60 mètres carrés de surface habitable dans la zone piétonne de Heilbronn, dans le jumeau duquel j'ai moi-même vécu bien et heureux pendant des années. 

Il n'y a pas de place de parking pour les véhicules, mais il y a un local à vélos au sous-sol. Il n'y a pas non plus d'ascenseur, mais l'escalier menant au premier étage vous emmènera et vous gardera en forme gratuitement.

Une buanderie commune existante, avec son propre raccordement eau et électricité, vous évite d'avoir à vous rendre à la laverie à proximité.

Il y a aussi une cave séparée et la cuisine mène à un plus grand balcon, qui fait face à l'ouest.

La salle de bain avec douche et espace pour un stepper ou un tapis roulant et les toilettes séparées ont été récemment meublées. La cuisine a une toute nouvelle kitchenette avec cuisinière électrique, chauffe-eau et évier.

Un chauffage central au gaz, qui n'a été installé qu'en 2022, assure une chaleur agréable même pendant les hivers froids. La connexion au monde entier peut être établie via une ligne de télécommunication ou une connexion par câble. L'appartement dispose également d'un interphone et d'une porte d'entrée sécurisée.

Le locataire recherché, un maximum de deux personnes, doit être un non-fumeur engagé et ne pas avoir d'animaux domestiques. 

Personnellement, il est très important pour moi que l'appartement trouve un locataire convenable à partir d'août qui non seulement apprécie le cadre magnifique, mais apprécie également son nouvel appartement. 

Si vous êtes intéressé par l'appartement, n'hésitez pas à me contacter; les frais et surcoûts peuvent m'être demandés si vous êtes intéressé. J'organiserai alors un rendez-vous de visite.

Une caution de trois mois de loyer peut être payée en trois versements, un mois de loyer et le premier versement de la caution devant être payés avant la remise des clés.


"La façon dont nous vivons est ce qui nous rend réels !"

Anon