Osez plus d'Europe & faites la démocratie !

Photo de présentation : Ministère des Finances du Bade-Wurtemberg (18 janvier 2019)

Depuis le 23 juin 2016 au plus tard, vous suivez certainement tous les événements entourant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne annoncée pour le 29 mars 2019. En attendant, tout semble possible jusqu'au 31 octobre 2019, même pour que les Britanniques restent au sein de l'Union européenne.

Il n'y a pas de meilleure forme de gouvernement pour nous les humains que nos démocraties ; bien que ceux-ci aient aussi leurs défauts, nous devons vivre avec le défaut, par exemple, qu'il n'y a pas d'exigences minimales pour les représentants du peuple. L'auto-évaluation et les appareils des partis ne contribuent pas à l'assurance qualité et nous, les citoyens, sommes évidemment guidés par d'autres choses lors des élections.

Il m'est incompréhensible que des concitoyens se laissent élire aux plus hautes fonctions et sachent d'emblée qu'ils ne pourront jamais, jamais les remplir, ni entrevoir ce qu'ils doivent réellement faire dans cette fonction. Les conséquences en sont, entre autres, des années de négociations de sortie infructueuses, des décennies d'impasse sur les questions existentielles, des "décideurs" qui se vantent même d'être à l'écart des problèmes et, par conséquent, une frustration face à la démocratie. Cette frustration présente aux citoyens des autocrates et des dictateurs, des gens qui prétendent avoir des solutions faciles, ou du moins qui semblent savoir ce qu'ils font.

Le problème ne réside pas dans le désintérêt des citoyens pour la politique ou même pour notre Europe. Le problème est clairement que nous pouvons difficilement, voire pas du tout, rendre la politique et l'Europe acceptables pour nombre de nos concitoyens !

La "grande politique" n'a plus arraché personne depuis longtemps, la société civile dans sa détresse cherche ses propres voies - et cela loin des parlements - comme "Friday for Future", "Gilet Jaune" ou " Pulse of Europe", non seulement pour faire entendre votre voix, mais aussi pour pointer du doigt les défis existants dans le but d'y trouver des solutions.

Mais même au niveau local, les solutions aux problèmes ou les décisions difficiles à communiquer ont depuis longtemps cessé d'être au centre de la politique ; ce qui signifie aussi que nos concitoyens locaux ne se sentent plus "emportés". Une expression de cela est la faible participation électorale. Ceci, à son tour, motive les candidats politiques à ne faire campagne et à ne parler que pour les endroits où ils s'attendent à un succès rapide – un cercle vicieux commence.

Nous, fédéralistes européens, voulons briser ce cercle vicieux. C'est pourquoi nous continuons à promouvoir et à défendre notre Europe. Nous savons très bien nous-mêmes que seule une Europe unie nous conduira tous au succès et nous appelons donc sans relâche à cette unité, même si nous devons contester ce qui est cher à de nombreux concitoyens - comme nos États-nations, le centralisme ou encore la tendance vers le totalitarisme.

Nous, fédéralistes européens, promouvons inlassablement notre Europe sur le terrain et espérons ainsi de plus en plus pouvoir parler non seulement aux esprits mais aussi aux cœurs de nos concitoyens. Ce n'est qu'avec les deux que nous pouvons les persuader non seulement de venir plus souvent à nos propres événements, mais aussi de prêter plus d'attention à la politique en général.

Je pense que c'est aussi la solution à la lacune mentionnée ci-dessus. Nous avons tant de concitoyens avec des capacités et des compétences qui n'ont pas été utilisées en politique jusqu'à présent, et donc certainement avec de nouvelles idées et solutions. Déterrons ces trésors au profit de nos démocraties !

« Make Europe » est la devise de notre mouvement cette année. "Osez plus la démocratie", une devise bien connue de 1969. Ensemble "osons plus l'Europe et faisons la démocratie !" Motivez votre quartier à voter, y compris les concitoyens qui ont une opinion ou une nationalité différente. Votez pour l'Europe et renforcez notre démocratie !

Si vous ne l'avez pas déjà fait, envisagez d'exercer votre droit de vous porter candidat. Mais revenez à nos rendez-vous d'information et d'échange, mais aussi à nos tables et fêtes d'habitués !

Convaincus que nous État de l'Europe Bien que nous ayons la solution à certains des plus grands défis, nous savons également que ce sont les petits défis quotidiens qui doivent être abordés et discutés les uns après les autres, puis trouver rapidement des solutions viables. Cela rend la démocratie tangible et tangible pour tous ! Cela renforce la démocratie, cela inspire les gens pour cette forme de gouvernement, et cela éveille aussi le désir de participer. Et plus il y aura de participants, mieux ce sera - mais pas plus facile (!) - pour nous tous !

#démocratie #fédération


"Il est dangereux de défier un système à moins d'être complètement en paix avec l'idée que vous n'allez pas le manquer quand il s'effondrera."

Elliott Gould comme Alfred Chamberlain dans Petits meurtres (1971)
Vous pouvez soutenir ce blog sur Patreon !

Poster un commentaire

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.