Langage : adapté au genre oui, gâchis non

Photo vedette : Collage de Lothar Birkner

Outre le neutre, la langue allemande a deux genres (masculin et féminin). Les études de genre supposent qu'il y en a environ 60, en plus il faut distinguer le genre (identité de genre et rôles de genre) et le sexe (sexe biologique). Le monde est devenu compliqué. Tout semblait clair auparavant. Lorsque mon père a écrit des lettres à la Chambre des Métiers à la fin des années XNUMX, il a dit que la salutation « Chers Messieurs » était suffisante. comme Elisabeth Schwarzhaupt devenu ministre fédéral en novembre 1961, certains avaient un problème avec la salutation. "Frau Minister" ou "Frau Ministerin" ou comment s'adresser à la dame maintenant ? Nous sommes soixante ans plus tard et nous ne pouvons que sourire à propos de quelque chose comme ça. Mais les problèmes de la relation entre la langue et le genre se sont beaucoup diversifiés. 

Comment résoudre les divers problèmes linguistiques qui en résultent ? Je propose : Avec calme et sérénité en sachant que la langue est quelque chose de vivant. Par conséquent, leur développement ne peut pas et ne doit pas être forcé artificiellement pour des raisons idéologiques - ou autres. Premièrement, nous chamboulons notre langage et deuxièmement, les développements artificiellement forcés ne sont de toute façon pas acceptés par une large majorité et n'aboutissent à rien. Avec cela, je ne nie aucunement une interdépendance entre le langage et la conscience, et certainement pas le fait qu'avec un changement de conscience, notre langage changera également. En termes de langage façonné par la pensée patriarcale, cela s'est déjà produit dans une certaine mesure. La diversité et la tolérance sont de très bonnes choses, mais nous ne promouvons pas ces valeurs avec des directives linguistiques émises par une élite intellectuelle étroite.

Je vais essayer de clarifier ce que je veux dire avec quelques exemples. En tout cas, je pense que c'est logique quand notre langage exprime qu'il y a deux sexes biologiques. Nous pouvons par ex. Par exemple, dites "les enseignants de cette école". Le contre-argument selon lequel un ou deux mots de plus allongeraient inutilement le texte est malhonnête et faux. Mais si vous voulez exprimer l'existence de deux genres avec Gender* (enseignants) ou Gender_ au lieu d'un ou deux mots de plus, je peux honnêtement dire que tout mon sens du langage y résiste. Même quand je lis "Goddess be thanked", je n'arrive pas à m'habituer à cette formulation. Dans le cas d'un écrivain américain, cependant, j'ai trouvé une fois ce que je crois être une excellente pierre d'achoppement linguistique qui remet en question notre image patriarcale de Dieu. Il écrit "Dieu" puis continue "elle".

Je pense que les poiriers verbaux, comme dire "les gens avec un utérus", sont erronés. Les personnes visées sont bien plus de 99% de femmes. Les hommes trans qui ont un utérus sont une minorité négligeable, du moins linguistiquement. Sommes-nous vraiment en train de refuser notre respect à cette minorité si nous évitons de telles constructions artificielles du langage ? Je pense qu'il y a suffisamment d'autres façons de montrer que vous rejetez la discrimination envers les minorités sexuelles. Il n'y a pas de chiffres fiables sur le nombre de personnes en Allemagne qui peuvent être affectées au terme générique « transgenre ». Les estimations varient entre 0,3% et 0,6% de la population. Ils doivent être protégés contre la discrimination et ne doivent jamais être utilisés avec des termes péjoratifs ou des jurons. 

En conclusion, je voudrais dire que les opinions exprimées ici sont mes opinions personnelles, bien sûr, on peut avoir des opinions différentes. Mais nous devrions avoir des discussions à ce sujet avec respect. Malheureusement, j'ai constaté que les gens qui, autrement, se targuent de leur libéralité et de leur tolérance travaillent souvent avec une inexorabilité idéologique et des insinuations. Cela empoisonne l'atmosphère et ne fait que nuire. Alors respectez les amis !


Vous pouvez soutenir ce blog sur Patreon !

Une réflexion sur "Langage : adapté au genre oui, gâchis non »

Poster un commentaire

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.