Présence sur Internet

Photo publiée : Gerd Altmann sur Pixabay

Non seulement j'ai pu passer ce week-end avec une réunion du Comité fédéral productive, mais j'ai été - étonnamment - une fois de plus confronté au sujet de la « propre » présence sur Internet. Cette fois, il s'agissait du site de l'EUROPA-UNION sur Wikipédia.

Avec Wikipédia devenant de plus en plus important, j'ai aussi commencé à m'impliquer, et c'était encore dans les années 2009. Comme je ne suis certainement pas un encyclopédiste, je n'ai d'abord relevé que des erreurs ou des incohérences évidentes. Puis, en 2010, j'ai commencé à écrire mon propre article correspondant pour la première fois et j'ai ajouté une entrée à l'EUROPA-UNION Heilbronn sur Wikipedia. En XNUMX, j'étais un peu agacé lorsque mon message a été à nouveau supprimé parce qu'il n'était pas pertinent, car quelques jours de travail ont juste été gaspillés. La seule consolation a été qu'on m'a dit que d'autres messages sur notre mouvement avaient également été supprimés car ils n'étaient pas non plus pertinents.

J'ai donc continué à me limiter à ajouter des messages existants et j'ai continué avec plaisir à les corriger. Seulement, et ce à mon grand chagrin, mes ajouts aux sujets UEF étaient de plus en plus souvent supprimés ou remodifiés.

En 2020, j'étais même content que les critères de pertinence sur Wikipédia aient été assoupli et que de nouvelles contributions à l'EUROPA-UNION aient pu être trouvées. J'en ai donc profité pour écrire un autre article pertinent, bien fondé et très détaillé sur EUROPA-UNION Heilbronn. Malheureusement, peu de temps après, j'ai réalisé qu'il y avait plus de personnes égales que moi sur Wikipédia, et mon message a de nouveau été supprimé - cette fois, cependant, sans possibilité de discussion ou de défense, car, comme j'ai fait mon droit, accordé par Wikipédia à tous ceux qui voulaient profiter de la réponse, un "super utilisateur" a immédiatement supprimé mon message.

Cela a soulevé la question de savoir si je ne pouvais pas utiliser mon temps plus raisonnablement et j'ai décidé de ne conserver que les contributions existantes, du moins tant qu'elles sont encore disponibles sur Wikipédia.

C'est pourquoi j'ai été un peu surpris hier lorsque Wikipédia est redevenu un sujet dans notre association : apparemment, les critères de pertinence sont désormais vus d'un peu plus près - ce qui, plus d'un an plus tard, ne me touche que très marginalement.

En tout cas, cela correspond à ma réflexion actuelle, à savoir sauver ce qui est superflu combiner ce qui est nécessaire et ce qui est nécessaire mieux, c'est-à-dire en termes d'efficacité. En fin de compte, c'est le temps qui nous glisse beaucoup trop facilement entre les doigts chaque jour, et qui nous manquera tous à la fin.

Et donc j'ai non seulement supprimé l'un ou l'autre site Web, mais j'ai également commencé à déplacer le contenu pertinent. C'est ainsi que vous pouvez les trouver depuis aujourd'hui Hertenstein parle sur ce blog — un énorme gain de temps pour moi et aussi une petite contribution à la protection de l'environnement.

Ensuite, les forums de la table des habitués européens vont probablement subir un changement majeur - les premiers pourparlers ont déjà lieu.


"Attention : ne confondez pas Internet avec une encyclopédie et le moteur de recherche avec une table des matières. Internet est une base de données tentaculaire qui contient environ un quart de blé et trois quarts de paille."

Norm Goldstein, The Associated Press Stylebook and Briefing on Media Law (2007: 267)