Photo publiée : Hôtel de ville de Heilbronn | © Shutterstock

6.2.02022

Photo publiée : Hôtel de ville de Heilbronn | © Shutterstock

30,5

Malheureusement pas l'incidence à Heilbronn, car c'est toujours avec 1.738 dans la classe supérieure allemande. Plutôt 30,5% est le taux de participation à la 10e élection du maire après la Seconde Guerre mondiale. Nous avons ainsi atteint le minimum préliminaire, même si - comme pour les incidences - il n'y a pas d'amélioration en vue, du moins dans le district de Heilbronn.

Heilbronn compte 126 500 habitants (au 31 décembre 2020) et 10 88 électeurs éligibles lors de la 500e élection du maire ; c'est 70% de la population. De ces 70 %, 30,5 % ont maintenant voté ; ceux-ci sont 21% de tous les Heilbronners

Sur ces 21 %, selon les publications actuelles, 81,5 % ont effectivement élu le maire sortant ; alors ayez tout 17 % les Heilbronner ont donné leur vote au maire.

Mais ce ne sont que des calculs, ce qui compte vraiment, c'est que seul un peu plus de 30 % des Heilbronner ayant le droit de vote ont en fait encore voté - ce qui n'est pas surprenant, puisqu'il n'y avait pas d'alternative sérieuse pour les citoyens.

Le conseil municipal célèbre maintenant les huit longues prochaines années pour les 81,5% et presque personne ne pense au fait que même pas un tiers des Heilbronners sont d'accord avec ces conditions.

irresponsabilité

Beaucoup de gens savent déjà que vous pouvez faire ce que vous voulez à Heilbronn. Alors ce soir deux speeders dans une voiture autour d'un arbre Europaplatz enveloppé. Le bureau de l'ordre public et la police détournent généralement le regard (ou faire des contrôles de vitesse juste devant l'entrée de ma maison) et en attendant laisser ces speeders faire leur chemin même dans la zone piétonne et sur les trottoirs.

Pas plus tard qu'hier, j'ai non seulement dû esquiver un SUV sur la Sülmerstrasse - en fait une zone piétonne - mais aussi une Harley sur le trottoir de l'avenue. Le conducteur a également fait tourner son moteur juste à côté de moi, alors j'ai subi un traumatisme par explosion et j'ai encore du mal avec ça un jour plus tard - et je suis déjà malentendant.

Si ma santé était en meilleur état, j'aurais saisi ce sujet asocial, mais je devais craindre d'être tué par ces sujets - il y en a généralement plusieurs - sur l'avenue.

Donc, de nos jours, il faut être heureux quand cette meute antisociale prend soin d'elle-même - malheureusement, cela coûte aussi assez cher au contribuable.

choc électoral

En fait, aujourd'hui, je voulais lire quelques livres d'une manière détendue. Et ne rien faire du tout sur mon blog. Ensuite, j'ai dû réaliser que cela avait un bogue puissant dans la fonction de commentaire. Afin de raccourcir un peu le tout, j'ai décidé de me séparer d'un éditeur de logiciel sur un coup de tête, supprimant ainsi également mon nombre d'étoiles et ramenant ainsi le calme à la fonction commentaire (merci à motard couché pour l'indice).

Ensuite, j'ai eu envie de me replonger dans mes livres avant de me rendre à « mon » bureau de vote à 13.00hXNUMX, car la visite préalable m'énerverait certainement (vieille expérience !).

Pendant le scrutin, j'ai reçu les premiers rapports de participation électorale via Twitter, qui étaient à 13.00% à 15 heures, et m'a un peu préparé pour ce qui allait suivre. Mais le choc est venu en entrant dans le bureau de vote :

Participation à l'élection du maire à Heilbronn à 13.00h

Maintenant, nous ne pouvons qu'espérer que les partis de Heilbronn pourront au moins motiver leurs membres à voter par correspondance, et que nous, Heilbronners, nous en sortirons avec un œil au beurre noir.

Mais vous pouvez déjà voir ce qui arrive à notre démocratie lorsque les gros bonnets du parti et dans ce cas en particulier les gros bonnets des factions s'engagent envers un seul candidat dans les coulisses avant l'élection, puis donnent aux électeurs leur premier choix et celui de "Dieu".

Il ne manque plus maintenant que ces gros bonnets annoncent après l'élection qu'à l'avenir le maire de Heilbronn ne sera proclamé qu'au conseil municipal, puisque les citoyens ont montré qu'ils ne veulent plus d'élections.

Si le taux de participation restait finalement inférieur à 30%, alors au moins les chefs des groupes parlementaires responsables devraient démissionner - mais l'irresponsabilité totale a longtemps été le summum à Heilbronn.


anniversaire du jour

Michael George Lien

Poster un commentaire

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.