21.3.02023

5
(1)

Photo publiée : Blogueur | © 8212733 sur Pixabay 

Réseaux Sociaux

Très récemment, beaucoup de cochons sont à nouveau conduits à travers le village en même temps, entre autres, il s'agit de propos supposément racistes ou non genrés et encore à propos des réseaux sociaux.

En ce moment, je lis beaucoup sur la dangerosité non seulement de TikTok et de WhatsApp, mais aussi sur le fait que même Facebook complètement poussiéreux - en fait uniquement pertinent pour les personnes de plus de 60 ans - est même devenu un problème entre notre gouvernement fédéral et son délégué à la protection des données est. Et depuis hier, c'est même devenu un problème urgent dans l'un de mes emplois bénévoles.

Maintenant, je suis vraiment tenté d'en tirer le meilleur parti et, encore une fois, de fermer enfin les comptes de médias sociaux que j'ai récemment réactivés. Le dernier m'a eu Herbert Burhardt motivés à les utiliser pour la prochaine campagne électorale. Et depuis que j'y suis déjà allé, j'ai non seulement ouvert des électeurs libres, mais aussi quelques comptes sur les réseaux sociaux pour l'EUROPA-UNION Heilbronn. Et pour pouvoir le faire, j'ai également dû recréer un compte Facebook.

Et encore une fois, j'ai dû réaliser qu'à part Linkedin — que je n'utilise que pour pouvoir entrer en contact avec des camarades, des collègues et des connaissances — et le Twitter un peu poussiéreux, tous les autres réseaux sociaux eux-mêmes ne me donnent que mal à la tête.

Oh, comme j'aimerais simplement cliquer sur le bouton "supprimer les comptes" correspondant ! Mais ensuite, je dois me rappeler qu'il y a des gens pour qui il est toujours important que de tels médias soient utilisés. Par conséquent, avant de céder à nouveau à mon intuition, je voudrais demander à mes lecteurs : quels conseils pouvez-vous me donner en toute bonne conscience ?

Addenda (22.3.2023)

Après que presque personne n'était vraiment intéressé, j'ai pu supprimer mes comptes correspondants aujourd'hui sans aucun problème majeur. Si vous souhaitez rester en contact avec moi sur les réseaux sociaux, vous pouvez l'essayer sur Twitter et Linkedin.

Blogger

Je suis un blogueur et, bien que j'aie suivi une formation et une formation continue en journalisme de temps en temps et que j'écrive régulièrement des articles journalistiques pour des journaux, je ne suis pas journaliste. Le journalisme et les blogs sont deux activités fondamentalement différentes qui ont également des objectifs complètement différents.

Sur journalistes, Zeitungen ainsi que Zeitschriften J'ai déjà écrit mes propres messages. Mon blog ici est destiné à servir de bon exemple de blogging. Blogger écrivez principalement dans la perspective de la première personne et ne vous retenez pas avec leur opinion personnelle.

Et tant que j'y suis, je laisse à nouveau Adorno s'exprimer ; Autant que je sache, il n'a rien écrit sur les blogueurs, mais a exprimé son opinion très personnelle sur les journalistes, qui culmine dans la déclaration suivante.

"Le 'manque d'entrain' des journalistes, la prostitution de leurs expériences et de leurs convictions ne peuvent être compris que comme l'aboutissement de la réification capitaliste."

THEODOR W. ADORNO, MINIMA MORALIA (14e ÉDITION 2022 [1951] : 263)

Addenda

peter schulze m'a attiré vers un poste par Jürgen Zietlow d'octobre 2019, qui a posé la question sur medien.de : Qu'est-ce qui distingue les blogueurs, les influenceurs, les journalistes, les rédacteurs et les auteurs ?

Vérification

Certains étudiants souhaiteraient suivre des cours "classiques" car on dit qu'ils y suivent mieux le conférencier. En tant que conférencier, je n'ai rien contre de telles conférences, mais je voudrais souligner qu'il s'agit principalement de ce que dit le conférencier lors d'une telle conférence - à savoir son interprétation de la lecture thématique. Et puis sur ce qui ressort de ces conférences dans l'échange mutuel sur le sujet. Il ne s'agit pas de lire à haute voix comme c'était le cas dans les livres pour enfants à la maternelle et à l'école primaire.

En tant qu'étudiant, c'est très sportif si vous réservez de tels cours "classiques" et que vous êtes ensuite satisfait du fait que vous savez à peu près sur quelle littérature les cours sont basés. C'est encore plus sportif si vous n'assistez pas à une seule conférence. Un peu admirable si, en tant qu'étudiant, vous réussissez également l'examen correspondant - mais certains pourraient en conclure que cela a quelque chose d'un joueur.

Cependant, c'est complètement bizarre si vous avez vous-même décidé d'agir ainsi et que vous devez vous rendre compte au début de l'examen que vous ne pouvez rien faire ou presque avec les questions de l'enseignant, et ensuite insister pour que l'enseignant pose les mauvaises questions. .

Par conséquent, mon conseil est d'assister simplement aux conférences qui ont été réservées, ou mieux encore, de traiter le sujet qui y est présenté avant, pendant et après la conférence.

J'affirme que, mis à part les 5% mentionnés, tous les participants peuvent suivre avec succès de tels cours. Mon conseil : lisez, écoutez, réfléchissez, demandez, écoutez, lisez, etc. et tout de suite.


Dans quelle mesure ce message vous a-t-il été utile?

Cliquez sur les étoiles pour évaluer la publication !

Évaluation moyenne 5 / 5. Nombre d'avis: 1

Aucun avis pour l'instant.

Je suis désolé que le message ne vous ait pas été utile !

Permettez-moi d'améliorer ce post!

Comment puis-je améliorer ce message ?

Pages vues : 5 | Aujourd'hui : 1 | Compte depuis le 22.10.2023 octobre XNUMX

Partager: